Cimetière

Règlement et tarifs

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est jardin-souvenir.jpg
Columbarium et Jardin du souvenir

Tarifs

concessions de 2 m2

pour une durée de 50 ans renouvelable

25 € le m2

pour une durée perpétuelle

50 € le m2

columbarium

pour une durée de 15 ans renouvelable 200 € la case

pour une durée de 30 ans renouvelable 400 € la case

plaque pour le jardin du souvenir

40 € la plaque à graver

Information pour les propriétaires de chien. Ne pas laisser divaguer vos animaux de compagnie.

PREFET de la CHARENTE-MARITIME


Direction Départementale

de la Protection des Populations

Direction

tél : 05.46.68.60.00

fax : 05.46.68.06 93

Note relative à l’arrêté ordonnant la capture de blaireaux

à des fins de surveillance de la tuberculose bovine

dans certaines communes de Charente-Maritime

Novembre 2018

L’essentiel des foyers de tuberculose bovine découverts ces 6 dernières années se concentrent dans le sud du département, en zone limitrophe avec le département de la Charente. Ce sont au total 10 foyers bovins, dont une résurgence, qui ont été découverts dans le département depuis 2012. En parallèle, 10 blaireaux, sur le nombre d’animaux piégés ou trouvés morts chaque année depuis 2014 et analysés dans le cadre du dispositif de surveillance de la faune sauvage Sylvatub, se sont révélés atteints par cette maladie.

L’arrêté préfectoral portant déclaration d’infection d’un territoire du département de la Charente-maritime au titre de la tuberculose bovine a fixé les zones à risque, situées au sud du département. Ces zones ont été proposées par la cellule locale Sylvatub et validées par les services du ministère de l’agriculture et du ministère de l’environnement.

Une campagne de piégeage de blaireaux sera réalisée sur le territoire de votre commune sous la responsabilité du lieutenant de louveterie et de ses adjoints.

En parallèle, je vous demande de procéder à une information de vos administrés ou autres, rappelant les règles concernant la prévention sur les chiens « divagants ou errants » sur votre commune et les risques que ce piégeage peut représenter pour ces animaux.